S’aimer soi-même

Après l’estime de soi, nous vous guidons cette semaine sur le thème de l’amour de soi.

Pour de nombreux spécialistes, s’aimer est l’ingrédient essentiel au bonheur, le vrai. Il est le fruit d’un processus profond qui n’est pas inné, mais qui se créer.

Chez Zentouch, nous vous avons concocté quelques recettes infaillibles pour booster votre self-love au quotidien. Prêts ? Je savais que vous seriez intéressés ! Alors, suivez le guide !

S’aimer soi-même, késako ?

C’est l’ingrédient magique à la création d’une vie épanouie, une vie qui nous ressemble.

Concrètement, s’aimer c’est s’accepter tel que l’on est, être connecté à sa vraie nature et être en paix avec cette-dernière. Cela nous permet de développer une vraie estime de nous et, ainsi, de reconnaître notre propre valeur. Cela ne veut pas dire se trouver parfait ou narcissique. C’est s’accepter et s’apprécier avec ses parts d’ombre et de lumière.

Alors, tout comme Rome, s’aimer ne s’apprend pas en un jour. Ça prend du temps. C’est un voyage sur lequel nous remettons en question nos croyances et, parfois même, la base de notre éducation.

En effet, au cours de notre enfance, il se passe généralement 2 choses :
1 – Nous apprenons que penser à soi est un acte égoïste
2 – Nous prenons l’habitude de nous tourner vers notre environnement extérieur pour trouver l’amour et la sécurité (chez nos parents, nos frères et sœurs par exemple)

Ces 2 piliers éducatifs ont les conséquences suivantes :
1 – Nous mettons le bonheur d’autrui au 1er plan, par peur de passer pour un être profondément égoïste et nous nous oublions.
2 – Nous utilisons nos amis et, plus généralement notre partenaire, pour combler nos besoins d’amour et de sécurité.

Pour faire simple, nous remettons notre bonheur entre les mains d’un/une inconnu(e).

Aujourd’hui, il est temps de changer l’algorithme et de redevenir notre propre source d’amour et de bonheur. Dans cette article, nous vous expliquons pourquoi c’est important de le faire et surtout, comment.

Pourquoi est-ce si important se s’aimer ?

S’aimer est important, car il s’agit de notre nature profonde. He oui, c’est bel et bien par l’acte de ’faire l’amour’ que nous créons un être humain. Ce n’est pas rien de revenir à ce 1er point de départ. Vous, Nous, sommes tous créés par Amour. 

Outre le fait que chaque humain est un miracle, s’aimer et faire de son bien-être une priorité, nous permet d’atteindre notre plein potentiel, d’être apaisé et heureux au quotidien.

Pour notre entourage, développer ce mécanisme permet de partager un bonheur authentique et désintéressé.

Comment savoir si je m’aime – ou pas ?

Vous ne savez pas trop où vous situer sur l’échelle du self-love ? Pas de panique, nous vous avons listé quelques points, afin de savoir si vous avez besoin de rebooster votre Amour de vous-même. Voici la liste :

– Il m’arrive de douter de moi et de mes capacités.
– Je suis souvent en colère contre moi.
– J’ai honte de moi.
– J’ai tendance à me sous-estimer.
– Je me critique.
– Je me juge.
– J’ai un besoin constant de reconnaissance.
– Je ne me fais pas confiance.
– J’ai du mal à savoir qui je suis vraiment.
– J’ai tendance à me laisser marcher sur les pieds.

4 étapes pour favoriser l’amour de soi

1. Dire « Bye bye » à Madame Perfection

Et oui les amis, nous le répétons régulièrement, mais une fois de plus n’est pas de trop. La perfection n’existe pas ! Ce n’est ni plus ni moins qu’une pression que nous nous mettons, que l’on met aux autres et/ou que la société nous met sur les épaules. 

Ses conséquences ? Culpabilité, frustration, colère, diminution de l’estime de soi, blocage… Je trouve que ça fait déjà quelques bonnes raisons de s’en débarrasser !

Exercice pour s’en défaire : apprenons à accepter et à aimer nos imperfections.

  • Faites une liste de ce que vous considèrez comme étant des défauts.
  • En face de chaque point ‘négatif’, contrebalancez en écrivant son homologue positif.
    • Exemple : 
    • ‘Je suis bordélique’ > ‘Non, je dirais que je suis plutôt créative’
      ‘Je suis radine’ > ‘Ah non ! Je suis économe’. 

Et si vous souhaitez aller plus loin sur le sujet de la perfection, je vous invite à lire ici le très bon article de The Minimal Plan sur le sujet.

2. Stop à la comparaison

Se comparer est devenu un sport national et la place qu’occupe les réseaux sociaux dans nos vies n’arrangent rien. Nous scrollons à travers de superbes feed, avons l’impression que Simone à une vie tellement plus palpitante que la nôtre, qu’elle est plus belle que nous et qu’elle réussie dans tout ce qu’elle entreprend. 

STOP ! Se comparer aux autres n’apporte rien de constructif, car, petit rappel : nous sommes tous uniques. Nous avons tous un ADN différent, une personnalité différente, une apparence différente. Partant de ce constat, pourquoi essayer de se comparer aux autres ?

Exercice pour arrêter de se comparer à Simone :

  • Petite digital détox ! Passez une heure, une journée, une semaine sans réseaux sociaux. Vous verrez, c’est libérateur.
  • Allez sur les réseaux dans un but précis (exemple : je veux m’inspirer pour le shooting de ma prochaine chronique littéraire).
  • Prenez le temps de reconnaître vos propres victoires : les petites, comme les grandes. Les revivre, les re-visualiser. Essayez de ressentir à nouveaux la fierté que vous avez éprouvé. Et vous verrez, vos souvenirs feront grimper votre énergie et modifieront positivement l’image que vous avez de vous-même.

3. Eteignons ‘Radio Critiques’

Vous savez de quoi je parle ; ces petites phrases assassines qui reviennent dans notre tête ; ‘je suis nulle’, ‘je ne vais pas y arriver’, ‘je vais finir seule’, ‘je ne suis pas belle’ etc…’
Ces phrases sont créées par nous et/ou parfois par notre entourage. Elles représentent ce que l’on appelle les pensées limitantes et nous figent dans une réalité qui n’est pas la nôtre. Elles émanent de notre imaginaire.

Exercice pour faire taire ‘Radio Critiques’ :

  • Pour chacune de vos pensées négatives, demandez-vous si vous le direz à votre meilleure amie ? Réaliser que nous sommes souvent beaucoup plus durs envers nous-même qu’envers les autres nous permet de désamorcer le 1er niveau de radio critique.
  • Réalisez le bien que vous faites autour de vous : écouter une amie au téléphone, faire un compliment à votre mère, proposer votre aide à un collègue de travail. Cela va booster votre estime de vous.
  • S’auto-complimenter pour gonfler son potentiel. Comment ? Un petit mot sur le miroir de la salle de bain, une notification quotidienne, bref, trouvez le médium qui vous correspond et complimentez-vous ! Ça dopera votre moral et votre confiance en vous.
  • En cas d’émotions négatives, il suffit de forcer le sourire pendant 60 secondes pour que notre cerveau reçoive un message positif et provoque une baisse de production des hormones du stress.

4. Prenons soin de notre corps

Notre corps nous relie à nous-même et au monde extérieur. Et pourtant, nous passons beaucoup de temps à le juger, que ce soit son apparence ou ses facultés. Cela nous incite à recourir à toute sorte d’artifices et de contraintes pour le rendre plus conforme aux attentes de la société. 

Choisissons de nous émerveiller sur ce corps qui est le nôtre. Reconnaissons tout ce dont il est capable, et ce à quoi il nous donne accès. Après tout, il nous accompagnera toute notre vie! Nous devons donc nous réconcilier avec lui et en prendre soin en pratiquant une activité physique pour le vivifier, en mangeant sainement (sans oublier les écarts bien mérités pour le féliciter aussi ahah). 

Arrêtons de sans cesse vouloir le contrôler et le torturer. Soyons dans l’amour et la bienveillance.

Exercice pour prendre soin de mon corps :

  • Optez pour le power look : celui qui vous fait vous sentir vous-même, belle, forte, capable de tout. Vous verrez, ça fonctionne très bien !
  • Zoomez positif : devant le miroir, focalisez-vous sur ce que vous aimez chez vous et portez un regard bienveillant sur ce que vous aimez un peu moins.

Bonus : la confiture du bonheur

Avant de conclure cet article, j’avais très envie de partager avec vous un DIY tout bête qui fait un bien fou !

Matériel : Un bocal type Le Parfait, une jolie étiquette, du papier et un crayon.

Le Principe : Remplissez un bocal de petits papiers sur lesquels vous aurez écrit des choses positives sur vous, de bons souvenirs vécus dans la journée, des compliments, des souvenirs positifs, des victoires etc… Posez une étiquette sur le bocal et notez-y ; confiture de bonheur.

Piochez un papier tous les jours et vous verrez, votre petit coeur se réchauffera.

Ps : ça peut aussi être un chouette cadeau de Noël 😉

Conclusion

Vous l’aurez compris, s’aimer et faire de son bonheur une priorité est fondamental pour notre équilibre au quotidien. Notre article vous a intéressé, mais vous sentez que vous avez besoin d’aller plus loin ?

Si vous le souhaitez, Zentouch vous accompagne dans cet engagement et ce magnifique voyage ! N’hésitez pas à nous contacter !

Publié par zentouchformation

Formation en gestion de stress et bien être

3 commentaires sur « S’aimer soi-même »

  1. Les valeurs sont souvent inversées. On nous apprend à aimer l’autre mais on devrait d’abord nous apprendre à nous aimer nous-même pour pouvoir apprécié l’autre à sa juste valeur 🙂
    L’idée de la confiture du bonheur à offrir, génial !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :