Faire une pause

Faire une pause des questions existentielles et de la vie de temps en temps est quelque chose dont chacun.e d’entre nous a vitalement besoin pour son bien-être.

Que ce soit pour un nouveau départ, à cause de problèmes de couple, parce que vous avez besoin d’espace ou pour votre propre bien-être, pour qu’une pause soit véritablement efficace, il faudrait qu’elle soit bien faite.

Pourquoi faire une pause ?

Alors que faire pour qu’une pause soit bien faite et pleine de sens pour véritablement vous aider à vous retrouver ?

Les gens, de nos jours, se laissent facilement submerger par leur problème et particulièrement par le stress au travail. Le travail est souvent source de burn out lorsqu’on n’arrive pas à s’arrêter ou qu’on se met trop la pression. Pourtant, faire une pause permet de remettre son cerveau à zéro et de reprendre de l’énergie. L’énergie n’est pas que physique car il faut également avoir un temps pour soi pour se sentir bien et savourer la vie.

Comment faire une pause ?

Il n’y a rien de pire que de se sentir happé.e par des éléments extérieures à soi. La première étape consisterait donc en la reconnaissance de son propre besoin de prendre une pause, de s’arrêter, de respirer, de se détendre, de prendre ses distances, parfois aussi de dire non quand on ne peut plus, en bref connaître ses limites.

Une fois que la nécessité de faire une pause est pensée, acceptée et intégrée, la question qui se pose est: comment faire une pause ?

Quelles peuvent être les différentes manière de faire une pause ? En voici une sélection.

Faire une pause : le Niksen

Le Niksen est un concept néerlandais qui prône l’art de ne rien faire. Pour pratiquer le Niksen, rien de plus simple : il suffit de ne rien faire. S.T.O.P. C’est aussi simple que cela. Pourtant, c’est plus facile à dire qu’à faire.

L’idée est de s’arrêter complètement, par exemple, après une tâche au travail, même pendant quelques minutes, et de laisser son esprit vaquer à ses occupations sans intervenir, sans réfléchir intentionnellement, sans orienter ses pensées.

Le Niksen est une pratique que vous pouvez vraiment intégrer à votre quotidien, même à petites doses, mais le résultat sera remarquable. Le Niksen permet de faire baisser le stress, de reposer le cerveau et l’anxiété dans une société dans laquelle la productivité et la compétition sont des valeurs reines.

Le Niksen a des airs de méditation ou de pratique de la pleine conscience. Sauf que le Niksen est différent étant donné qu’il ne nécessite pas un ancrage dans le présent.

Il permet au contraire de laisser son cerveau errer sans contrainte spatio-temporelle. Pas besoin, donc, de se focaliser sur l’ici et maintenant.

Ce qui est sûr, c’est que le Niksen ne fait de mal à personne. À l’inverse, il permettrait même de rendre votre cerveau plus disponible pour vous-même et votre bien-être. Alors pourquoi ne pas s’y essayer !

Faire une pause: La procrastination

Un autre moyen de faire une pause, c’est la procrastination. La procrastination est souvent très mal vue dans notre société où le travail, l’efficacité, la productivité et la ponctualité sont des valeurs mises en avant.

Elle est même parfois associée à la fainéantise et considérée comme une sorte de maladie. Mais procrastiner, c’est quoi exactement ?

Procrastiner, c’est précisément reporter à plus tard une tâche qui pourrait être effectuée dans le moment présent ou dans un temporalité très proche. Procrastiner, c’est remettre à un lendemain incertain ou inconnu.

C’est aussi mettre une tâche en pause. Il y a plusieurs raisons à procrastiner : la flemme, le manque d’intérêt, l’envie de faire d’autres choses à la place, le manque de motivation…

La procrastination se défini donc par le plaisir de remettre les choses à un lendemain hypothétique.

Procrastiner, c’est donc reprendre le pouvoir sur la décision de ses propres activités. Comme le disait Nietzsche : ”  celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée est un esclave “.

C’est en effet un pouvoir et un privilège que de pouvoir avoir du temps libre, de ne rien faire, de procrastiner, de choisir que faire et ne pas faire.

Faire une pause: Les pratiques manuelles

Et oui, faire une pause, ce n’est pas toujours ne rien faire. Parfois c’est le contraire, en faisant une activité manuelle, on ralentit le temps et on vit une pause efficace.

Ça peut être cuisiner un plat de A à Z à partir d’ingrédients bruts, le plus possible. Ça peut être moudre son café avec un moulin à café manuellement.

Ça peut être coudre des vêtements ou recoudre ses boutons, réparer ses vêtements au lieu de les jeter. Ça peut être de construire soi-même des meubles ou autres objets utiles à la maison.

Ça peut aussi être des pratiques artistiques. Le sport, la danse et le chant, c’est se réapproprier son corps. La musique, c’est accéder à un état de transe. L’écriture également, est considérée comme une rencontre avec soi.

Faire une pause: Entre le passé, le présent et le futur

Faire une pause n’est pas que s’arrêter de faire une action précise, c’est également s’arrêter. Littéralement. Respirer. Fermer les yeux. Sentir son corps. Rester ancré.e dans le présent. Se réfugier dans l’ici et le maintenant.

Le problème dans nos modes de vie, c’est que nous n’avons plus le temps pour rien. Parfois, nous nous laissons emporter par les événements sans prendre la moindre pause, sans jamais s’arrêter.

En ne prenant jamais le temps pour dire stop et pour vraiment prendre le temps pour une introspection, on finit par ne vivre ni dans le passé, ni dans le présent, ni dans le futur.

On est constamment soit en train de se souvenir des événements passés, on regrette, d’être nostalgique ou soulagé.e. Ou alors on pense au futur. On planifie des choses. On fait des plans. On prévoit ce que sera le lendemain. On a constamment des désirs pour le plus tard.

Bien sûr, on ne peut pas oublier le passé et on ne peut pas vivre sans se projeter dans l’avenir. Mais faire une pause de temps en temps, régulièrement même, dans la vie est vital.

Il est essentiel de prendre de la distance par rapport à sa vie, à sa façon de vivre, aux événements qui s’enchaînent. L’idée est de contempler sa vie. C’est de s’arrêter pour voir tout ce que l’on a.

Il est bon de faire une pause pour accroître la positivité dans la vie. Soyez reconnaissant.e pour tout ce que vous avez pu vivre, tout ce que vous avez, tout ce que vous aurez, tous.tes ceux et celles que vous aimez et qui vous aiment.

Concentrez-vous sur l’abondance qui est bel et bien présente dans votre vie. Remerciez vous pour tout cela.

Cultivez une attitude de gratitude par rapport à votre vie. Remarquez les belles choses même les plus petites. Ainsi, vous deviendrez petit à petit l’épicurien.ne qui se contente de peu, qui se satisfait de tout, qui apprend à aimer la vie telle qu’elle est.

Conclusion

Il y a mille et une façon de faire des pauses. Faire des pauses régulièrement est la condition du bien-être non seulement individuel mais aussi collectif.

Chacun.e d’entre nous a besoin d’une pause efficace pour pratiquer l’introspection, la distanciation et la gratitude pour tout ce qu’iel a dans cette vie.

La vie est courte et elle mérite d’être vécue soigneusement. Nous avons tous.tes besoin de temps de pause fréquemment.

Faire une pause et revendiquer la pause ne sont pas des actions anodines. Elles comportent des dimensions fortement politiques.

Des actions, même quotidiennes, comme le Niksen – l’art néerlandais de ne rien faire ou plutôt de donner la liberté à son cerveau de vagabonder -, la procrastination, la pratique de la sieste sur tous les lieux même publiques, l’écriture méditative et réflexive, la pratique des arts permettant une réappropriation de ses idées et de son corps… Toutes ses activités vous permettront de vous ressourcer et de vous retrouver. Il vous permettront d’être plus productif et plein de vitalité dans votre vie quotidienne.

Publié par zentouchformation

Formation en gestion de stress et bien être

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :